Vers l’organisation intelligente

Publié par

L’organisation du xxie siècle s’adapte progressivement au monde numérique extraordinaire qu’elle côtoie. La dématérialisation informatique est en marche partout sur la planète. L’évolution du travail est liée à celle des nouvelles technologies. Les différentes fonctions mères de l’organisation sont toutes concernées.

La fiscalité passe désormais par internet. Les ventes sur le web explosent littéralement. La production assistée par ordinateur est devenue commune. La gestion financière ne se fait plus que par des progiciels intégrés. L’intranet et le mail sont devenus les moyens privilégiés de communication entre les collaborateurs, partout dans le monde et en temps réel.
Les technologies de l’information et de la communication des années 1950 à nos jours ont donc révolutionné la structure et la dynamique des organisations de la PME jusqu’à la grande entreprise. Les données nécessaires au fonctionnement de l’organisation sont toujours plus accessibles, plus fiables et plus pertinentes, même si elles sont toujours plus nombreuses. L’information circule plus vite (en temps réel), est plus dense (en terme de flux) et plus complexe (compte tenu des ramifications) qu’elle ne l’a jamais été. L’information est devenue un produit de consommation qui s’échange sur un marché avec un prix. L’organisation dispose à présent d’un véritable cerveau de commandes qui l’anime. Il ne lui reste plus qu’à devenir intelligente. La dématérialisation de l’entreprise, traitée en première partie, a permis l’explosion du cloud computing (développé en deuxième partie) pour aboutir à l’organisation intelligente (dernière partie).

Auteurs:

Patrick HAIM
Professeur à France Business School (ESCEM, Campus de Poitiers)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *