Pour éviter le “désinvestissement formation” des PME, il faut réagir. Maintenant.

Publié par

retouche-logo-cgpme

Communiqué CGPME, mai 2015 Plus de 5 mois après l’entrée en vigueur de ce que certains présentaient comme “la grande réforme de la formation professionnelle”, les premiers résultats sont là : le marché de la formation a chuté de 15% en moyenne au premier trimestre 2015 et l’on s’oriente vers une baisse de 30% à fin mai. Un véritable “désinvestissement formation”.
Cette réforme issue d’un Accord National Interprofessionnel (ANI) que la CGPME avait refusé de cautionner s’avère malheureusement conforme à nos craintes. La complexité des nouveaux dispositifs déboussole les PME, notamment celles entre 10 et 50 salariés, qui constatent, de surcroit, que le quasi abandon de la mutualisation rend plus coûteuses les actions de formation.

Il convient aujourd’hui de réagir vite si l’on ne veut pas assister à un effondrement du taux d’accès à la formation des salariés des PME, ce qui serait catastrophique pour l’avenir de l’économie française.

C’est pourquoi la CGPME propose une mesure d’urgence consistant à ce que les entreprises s’engageant à mettre en place des actions de formation au moins à hauteur de 0,9% de leur masse salariale se voient attribuer lors du déclenchement de ces actions un financement correspondant au tiers de la dépense totale (coûts pédagogiques et salariaux). Il convient, à cet égard, de préciser qu’une telle mesure peut être financée sur les excédents disponibles au titre du Compte Personnel de Formation (CPF) qui, et c’est un euphémisme, peine à démarrer.

Cette mesure pourrait être validée le 3 juin prochain lors de la réunion qu’envisage le ministère du Travail pour “procéder aux ajustements nécessaires dans le cadre du suivi de la réforme”, en clair pour tirer les leçons d’une catastrophe annoncée par les non signataires de l’ANI, comme par hasard écartés de cette réunion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *