Le processus de défaillance des entreprises

Publié par

Si la création d’entreprise est à la fois bien connue et analysée, beaucoup reste à faire pour comprendre les mécanismes de défaillance.

La question de la sortie du marché demeure pourtant d’autant plus cruciale que le nombre de disparitions d’entreprises a connu une forte augmentation au cours des dernières années. Mais, au-delà de ces tendances, ce chapitre rappelle que la définition de la défaillance et de ses acceptions juridiques ou économiques passe largement par la modélisation des risques et des probabilités de défaut. Empruntant à l’économie et aux sciences de gestion pour identifier les causes de l’échec afin de mieux le prévenir, il fait apparaître la part de responsabilité de l’entrepreneur et l’influence du contexte dans lequel opère l’entreprise. Sont enfin recensés les travaux normatifs ou analytiques qui permettent aujourd’hui d’identifier avec un fort degré de précision les causes possibles de défaillance des entreprises. A partir de ces enseignements on peut conclure en soulignant le rôle de l’information financière comme facteur d’atténuation du risque d’échec.

Auteurs:

Nadine LEVRATTO
EconomiX, UMR 7235, CNRS-Université de Paris Ouest Nanterre La Défense et Euromed Management

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *