L’aide à la personne: service ou économie? ou comment rendre pérennes les activités d’une association d’aide à domicile défaillante?

Publié par

L’association essonnienne ADSA (Association d’Aide et Service à Domicile), spécialisée dans l’aide à domicile aux personnes âgées et handicapées, rencontre des difficultés financières qui l’entraînent vers la liquidation.

Une nouvelle organisation doit reprendre les actifs de l’entreprise afin de sauvegarder les 300 salariés de la structure et assurer la continuité de service auprès d’un millier de bénéficiaires.

Auteurs:

Emmanuel GAVEL-LESART
Étudiant à l’université d’Évry Val d’Essonne

Philippe NASZÁLYI
Professeur associé Université d’Évry-Val-d’Essonne,
Directeur de La Revue de Sciences de Gestion
Président d’ADSA (Association d’Aide et de Services à Domicile)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *