Essai de modélisation du calcul de l’empreinte marketing et de l’espérance de vie d’une PME

Publié par

L’essai proposé a pour ambition de poser les principes d’un modèle d’expérimentation qui serait à même d’appréhender et d’estimer à priori (selon un modèle probabiliste)l’espérance de vie d’une PME indépendante.

Il part du principe de réalité selon lequel toute entreprise naît et meurt de la présence et de l’absence de clients. Entre ces deux moments, la PME cherche à survivre puis à se développer à travers une double lutte contradictoire pour attirer à elle des prospects et repousser ses concurrents hors de son territoire de marché. Le modèle décrit propose une formalisation de ce « jeu de gagne-terrain» dont l’objectif est d’enraciner l’« empreinte marketing » de l’entreprise, c’est-à-dire son identité singulière, son génome. Il s’appuie, dans le choix et la définition des variables retenues, sur les études déjà réalisées et opératoires en matière d’évaluation d’entreprise (cf. modèle VALENTIN® in « J’évalue mon entreprise » chez Gualino éditeur).

Auteurs:

Gilles LECOINTRE
Directeur scientifique des Universités de L’Économie PME
Chargé d’enseignement et de programme à l’ESSEC
Président-Directeur Général du groupe ICF-Intercessio

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *